bandeau - jeune garçon

Undefined

QUI EST SON FONDATEUR

Le fondateur : le Dr Alfonso Caycedo
La Sophrologie a été créée en 1960 par le Dr Alfonso Caycedo, docteur en médecine et chirurgie, spécialiste en neurologie, psychiatre exerçant à l’Hôpital-Clinique de Barcelone et professeur agrégé de psychiatrie de la faculté de médecine de Barcelone.

Une nouvelle discipline appelée "sophrologie"

Il  y a plus de 50 ans, le jeune Dr Alfonso Caycedo fait ses débuts dans l’exercice de la psychiatrie à l’Hôpital Provincial de Madrid. Il y est profondément marqué par les traitements brutaux infligés aux patients (électrochocs, comas insuliniques, etc.), sans en mesurer toutes les conséquences. C’est ce vécu qui le décide à se consacrer à l’étude de la conscience et à la recherche d’autres formes de thérapies adaptées à la psychiatrie.

C’est avec une approche résolument médicale et scientifique qu’il crée une nouvelle discipline qu’il appellera « Sophrologie » d’après les racines grecques SOS-PHREN-LOGOS ou « étude de la conscience en équilibre ».
 
Son but est alors d’apporter à ses patients une amélioration de leur qualité de vie.Au cours des années 60, et toujours poussé par cette motivation, ses voyages le mènent en Suisse où il collabore avec le professeur Ludwig Binswanger (1881-1966), père de la psychiatrie phénoménologique.

Il se plonge également dans l’étude de l'hypnose thérapeutique et des techniques de relaxation, développées notamment par le médecin allemand Johannes Heinrich Schultz (1884-1970) avec son « entrainement autogène ».

C’est au cours d’un séjour de deux ans en Orient (Inde et japon), qu’il s’initie au Yoga, au Bouddhisme tibétain et au Zen japonais. Il intègre et adapte alors nombre de leurs techniques fondamentales, pour poser les bases de sa méthode : la Sophrologie Caycédienne.

Les années de développement de la Méthode Caycedo®

De1967 à 2000 le Dr Caycedo met progressivement en place les 12 degrés de la Méthode Caycedo qu’il nommera aussi « Relaxation Dynamique de Caycedo ». Bien au-delà d’une simple méthode de relaxation, la Sophrologie Caycédienne propose, grâce à un entraînement régulier permettant la maîtrise progressive de ces niveaux, un chemin vers la conquête d’un véritable équilibre personnel et une expérience profonde de nos valeurs.

Au cours de ces dernières années la Sophrologie Caycédienne a élargi sa méthodologie et ouvert son champ purement médical à de nouvelles applications telles que, la pédagogie, le sport ou tout simplement à ceux qui cherchent une existence équilibrée et un bien-être au quotidien.

 

  • C'est en 1964, qu'Alfonso Caycedo va rencontrer le psychiatre suisse, Ludwig Binswanger (1881-1966), qui a adapté la méthode phénoménologique d’Husserl, à la psychiatrie. Il applique la « daseinanalyse » (analyse existentielle) comme approche phénoménologique en thérapie psychiatrique.
  • Il est intéressant de voir comment un psychiatre formé à la médecine traditionnelle est allé en Orient, à la recherche de techniques thérapeutiques pour ses patients dans le but de les aider à atteindre le « SOS », l’équilibre de leur conscience.
  • Après l’expérience très riche de ses deux années et l’apprentissage de toutes ces disciplines, à la fois très différentes et complémentaires, il revient enseigner la psychiatrie à l’hôpital-clinique de Barcelone. En 1968, il est nommé professeur agrégé de l’école professionnelle de psychiatrie de la faculté de médecine de Barcelone.
  • En 1979, la famille Caycedo part en Colombie, pays natal d’Alfonso. Encore une fois, il fait preuve d’une grande réduction phénoménologique en laissant derrière lui une vie confortable pour recommencer à zéro dans le but de faire connaitre la sophrologie et développer son application dans le domaine social.
  • C’est en 1988, que le professeur Caycedo retourne en Europe. En novembre, il organise le 4ème congrès mondial de sophrologie, en Andorre, inauguré par le professeur Lopez Ibor, alors professeur de psychiatrie à l'Université Complutense de Madrid.