QU’EST-CE QUE LA SOPHROLOGIE

Qu'est-ce que la Sophrologie ?
La Sophrologie caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.
  • Définir
  • Entraîner sa conscience
  • Pratiquer : huit points-clés
  • Protéger

La sophrologie authentique

La Sophrologie caycédienne est la sophrologie dans sa forme authentique et avec sa méthodologie originale telle que créée en milieu hospitalier puis développée depuis 1960 par son fondateur, le Dr Alfonso Caycedo, médecin psychiatre.

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être

La Sophrologie caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives.

La pratique régulière de la Sophrologie caycédienne avec un professionnel puis de façon autonome permet ainsi à chacun d’optimiser ses capacités et son efficacité au quotidien.

Développer une conscience sereine

La Sophrologie Caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entrainement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit.

Chaque étape de la Méthode Alfonso Caycedo® a ses objectifs propres et se compose d’une série d’exercices basés sur la concentration, l’imagination et la contemplation.

Certains exercices utilisent les cinq sens pour développer la conscience contemplative, ce qui nous amène à être plus conscients du moment présent.

D’autres techniques utilisent l’imagination pour aider à anticiper positivement le futur et à mettre en valeur les sentiments positifs du passé.

Au cours des séances, la personne va apprendre à devenir plus consciente d’elle-même, à être « sujet » de son corps et de son esprit ; elle prendra peu à peu les rênes de sa vie, en s’éloignant des automatismes et des conditionnements, de la tyrannie du matérialisme et de l’urgence quotidienne.

D’un point de vue corporel, ces exercices réveillent des sensations de vitalité et aident à relâcher les tensions. Ils procurent un sentiment de sérénité, de bien-être physique et mental qui va permettre de sortir de l’état de stress permanent.

Au niveau mental, ils activent la concentration, la lucidité et la créativité de l’individu, lui permettant ainsi d’échapper aux préoccupations quotidiennes.

La pratique régulière aidera à canaliser les émotions négatives et se chargera d’éveiller les émotions positives.

Cet entraînement va tendre progressivement vers la conquête d’une façon différente « d’être dans le monde », vers une mutation de la conscience ordinaire en une conscience harmonieuse et positive. Une existence pleine de vitalité qui se caractérisera par une attitude positive de l’individu, envers lui-même et face au monde environnant.

Une pratique ouverte à tous

La Sophrologie est  un entraînement personnel qui s’adresse à toute personne souhaitant mieux se connaitre et développer une conscience sereine et positive : enfants, étudiants, adultes, personnes âgées, mais également dans le cadre de leur pratique, les enseignants, les professionnels de la santé et du monde de l’entreprise, du sport, ou des arts...

Les trois champs d'application

On distingue trois champs d’application liés à la qualification de chaque sophrologue et le contexte dans lequel il exerce :

  • Médical et paramédical : pratique destinée et réservée aux médecins, psychologues cliniciens, dentistes, infirmiers, kinésithérapeutes, sages-femmes, orthophonistes, aides-soignants, etc.
  • Social, éducatif et sportif : pratique destinée et réservée aux travailleurs sociaux, éducateurs, enseignants, formateurs, entraineurs sportifs, etc.
  • Préventif : application de la Sophrologie Caycédienne à la gestion du stress ou à l’amélioration de la performance dans des contextes tels que l’entreprise, les organisations, les métiers de la création, etc.

L’alliance

La relation entre le sophrologue et son patient (ou élève) est une relation d’égal à égal, d’adulte à adulte. Le sophrologue est avant tout un guide. Son but est de faire que son patient travaille en toute autonomie, guidé par son propre « ressenti ». Le sophrologue n’interprète pas, il oriente le vécu, et laisse à la conscience du patient le soin de l’organiser lui-même.

La sophrologie n’est pas une thérapie en soi

Mais il arrive que les professionnels de la santé l’utilisent comme une thérapie, de façon isolée ou bien en complément d’autres thérapies.

Une tenue simple, un environnement agréable

La Sophrologie se pratique en tenue de ville ou décontractée, confortable dans tous les cas. Certains exercices se déroulent en position assise, d’autres debout dans un environnement qui doit être agréable mais sans conditions particulières.

Une pratique sans artifice

Durant la pratique il est important d’éviter tout artifice comme les parfums, le silence absolu, l’obscurité, la musique etc. La sophrologie est une méthode que l’on doit apprendre à pratiquer dans son quotidien et dans une ambiance naturelle et neutre.

La sophrologie se différencie de la psychanalyse et de la psychologie

La sophrologie étudie la conscience, non l'inconscient, le positif plutôt que le négatif. Elle n’utilise pas l’interprétation comme un diagnostic ou un moyen thérapeutique, mais elle permet que le vécu de chaque personne parle pour elle-même.

C’est un entraînement psycho-physique de la conscience basé sur la perception positive de notre monde intérieur et du monde extérieur.

La sophrologie est apolitique et laïque

Elle n’est liée à aucun courant idéologique ou religieux et respecte les croyances et les opinions de chacun.

Protéger le patrimoine intellectuel

Soucieuse de protéger la Sophrologie Caycédienne en tant que méthode clinique et socio-prophylactique, Sofrocay mène une politique active de lutte contre les usurpations et les dénaturations notamment par la protection de son patrimoine intellectuel.

Les livres, les brochures, les écrits scientifiques, les schémas et dessins scientifiques, les conférences et les cours, quels que soient leurs supports, sont protégés par le droit d’auteur au sens des droits nationaux et de la Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques. La terminologie et la sémantique créées par le Pr. Alfonso Caycedo sont également protégées par le droit des marques au sens des droits nationaux et des Conventions internationales en vigueur.

Toute reproduction, représentation ou imitation des œuvres et des marques protégées par les droits de propriété intellectuelle dont Sofrocay, le Pr. Alfonso Caycedo ou ses ayants-droits sont titulaires constituent des actes de contrefaçon et de concurrence déloyale exposant leur auteur à des poursuites judiciaires et à des sanctions civiles et pénales.