Sophrologie PMA et FIV

Sophrologie PMA et FIV

 

Sylvie Bayol sage-femme en Centre Hospitalier, Sophrologue Caycédienne Master Spécialiste Branche Clinique, Directrice du Sophrocentre Caycédien de Toulouse et Présidente de l’Association « Sophrologie Détente, l’instant Mieux-Etre », témoigne sur les bienfaits d’un accompagnement sophrologique dans le cadre d’un projet de PMA (Procréation Médicalement Assistée) et le parcours éprouvant de FIV (Fécondation In Vitro). Son témoignage a été publié sur le site Fiv.fr, en voici un extrait.
 
« Choisir la Sophrologie Caycédienne dans un parcours de FIV, c’est opter pour un accompagnement humain de qualité qui s’adresse à l’être dans toutes ses dimensions : corporelle et organique, affective et émotionnelle, mentale et existentielle. C’est se donner la chance de transformer l’épreuve de la PMA en opportunité de découverte de soi, de ses ressources, de conquérir la confiance et l’espoir, et de bâtir positivement l’avenir du couple dans le respect des valeurs personnelles de chacun. C’est trouver le précieux d’une méthode qui révèle en soi de belles capacités, des sentiments profonds de vitalité, des instants positifs de bien-être dans une période de sa vie où la société, l’entourage, les salles d’attente nous rappellent à notre incapacité à donner la vie, nous conduisent parfois à la perte de sens d’une vie à deux quand la création d’une famille se fait cruellement attendre ».

Pourquoi s’orienter vers la sophrologie dans un parcours de PMA et de FIV ?

  • Se préparer à l’étape de la ponction d’ovocytes pour elle et au recueil de sperme pour lui constitue en soi une démarche active, valorisante, pleine de sens, porteuse d’espoir, mettant le couple « en marche – ensemble » dans leur projet de PMA quand bien même ils n’en sont encore qu’au stade des formalités administratives et des rendez –vous préliminaires.
  • L’approche sophrologique se révèle d’un soutien très utile pour la cohésion du couple dans cette épreuve où très souvent c’est la femme « seule » qui est le plus accompagnée.
Voici quelques exemples des raisons pour lesquelles ils et elles confrontés au parcours de FIV sont venus découvrir et pratiquer la sophrologie caycédienne dans le cabinet de Sylvie Bayol :
 
 
  • Besoin d’une aide psychologique pour trouver des ressources et la force de continuer en situation d’échecs répétés
  • Besoin de se faire aider par « un professionnel » pour vivre mieux le parcours de la PMA
  • Face à un sentiment grandissant de panique, se préparer – dans l’urgence – au tout premier examen gynécologique, une hystérosalpingographie, incontournable du bilan d’infertilité, l’examen de référence pour évaluer la perméabilité tubaire, indispensable pour que la rencontre entre les spermatozoïdes et l’ovocyte puisse avoir lieu.
  • Dépasser l’appréhension des examens gynécologiques dans un environnement hospitalier (multiplicité des intervenants, présence d’internes, d’étudiants), et surmonter la peur du corps médical
  • Gestion du stress déclenché par les injections (piqûres, intra-musculaires)
  • Vaincre sa pudeur lors des examens gynécologiques nécessaires (ponction des ovocytes au bloc opératoire en présence d’une équipe médicale)
  • Retrouver une qualité de sommeil perdue durant le long parcours de FIV
    • Vivre mieux la période d’après transfert des embryons, dans l’attente des résultats
    • L’envie chez certains compagnons de faire des pratiques en couple après avoir constaté le mieux –être chez leur compagne ce qui a été incitateur pour découvrir la sophrologie en couple.
    • Les hommes aussi, moins enclins a consulter que les femmes et peu expansifs sur leur ressenti, ont besoin également d’aide et se montrent réceptifs aux techniques sophrologiques.
    • Les enregistrements audio transmis par le sophrologue peuvent être faits à deux à la maison et apporter ainsi détente et bien-être propice à l’harmonie du couple durant le cheminement de la PMA.

Témoignages

 
 
« La sophrologie m’a permis de me sentir épaulée, entendue dans mon ressenti tant physique que psychique »
 
« La sophrologie m’a permis de passer les examens médicaux que j’appréhendais beaucoup plus sereinement et de dépasser les blocages qu’il y avait en moi»
 
« Je sentais que toute seule (et même si j’avais le soutien de mon mari et de ma famille) le parcours PMA allait être très difficile et qu’il me fallait des outils « psychologiques » pour être forte. C’est un peu le « aide -toi toi-même »
 
« Ce que j’aime dans la sophrologie, ce sont des techniques simples pour me déstresser, pour m’aider à arrêter « le petit vélo » dans la tête ». On peut pratiquer partout (dans le train, au bureau, dans le bus) »
 
« Avant, je laissais le stress m’envahir sans savoir comment agir pour y remédier. La sophrologie m’a appris à le maîtriser. Par rapport aux FIV, je faisais une séance de sophrologie avant chaque piqûre quotidienne, cela permettait de bien me détendre. Même chose avant une ponction ou un examen de contrôle échographique. De même pendant l’examen ou la ponction d’ovocytes, j’ai appris à mon esprit à s’évader, à penser à autre chose. J’étais moins tendue ainsi »
 
« La sophrologie m’a permis à positiver, à me faire du bien avec des petites choses toutes simples (comme penser à un objet aimé) »
 
« Je me suis entraînée seule en général, je pense que c’est ce que je préfère : mais les séances en groupe ou en couple m’ont également fait du bien, m’ont fait découvrir d’autres choses. C’est aussi plus ludique à plusieurs »
 
« Les points forts de ma sophrologue : une voix très apaisante qu’on aime écouter, une écoute, son optimisme et son approche humaine. La transmission des enregistrements pour s’entraîner à la maison »
 
« Je recommande la sophrologie caycédienne à toute personne qui est confrontée à la PMA »
 
« Pour moi l’essentiel de mon expérience avec la sophrologie en PMA, c’est l’impression d’être regonflée à bloc après chaque séance »
 
 
 
 
 
Vidéo Explicative :
 
 
Liens utiles sur le sujet :
 
Fédération Française des Ecoles de Sophrologie Caycédienne
 
Site du Sophrocentre Caycédien de Toulouse
 
Blog de l’Association Sophrologie Détente, l’Instant Mieux-Etre